• Teaser

accueil

Le premier Festival Ma sexualité n’est pas un handicap a eu lieu les 25 et 26 avril.
Près de 600 visiteurs sur les deux journées dont plus de la moitié en situation de handicap.
Une centaine de bénévoles et organisateurs.Ce sont donc 700 personnes qui ont partagé des instants uniques faits de rencontres,
de témoignages, de sourires, d’étonnement et de plaisir puisque c’était d’abord sous ce signe que nous voulions aborder cette question
au centre de la dignité de tout être humain : le droit à aimer, à être aimer et le droit à vivre des rencontres dans la sensualité et la sexualité.


Merci donc à la Fondation de France, au groupe HUMANIS et à la Région Ile de France qui ont cru dans ce projet innovant.
Merci ensuite à la mobilisation de tous les co-organisateurs, des bénévoles ainsi que celle de nos partenaires, qui a créé, au delà des ateliers
des films des spectacles et des animations, un moment magique où, comme en a témoigné une personne en fauteuil «nous avons oublié que nous étions différents !»
faisant écho à cette phrase de Ryadh Salem, parrain du festival : «Venons avec nos différences et repartons avec nos ressemblances.»
Le concert avec la chanteuse GiedRé fut un bouquet final entraînant tout le monde dans une fraternité joyeuse et un peu folle, seule façon raisonnable de vivre.

Nous travaillons d’ores et déjà à la seconde édition que nous allons organiser en juin 2016.
Nous vous y attendrons, plus nombreux avec encore plus d’occasions d’être fiers de proposer un véritable
espace citoyen à ceux que l’on réduit trop souvent à leurs seul handicap.

 Pour connaître le CRéDAVIS

 

 

 

 

 

Visit lbetting.co.uk how to sing-up at ladbrokes